La maison "protestante"

Publié le par Julien

La maison protestante
Linteau sculpté
Cul-de-lampe et cariatide
C'est au coeur même du bourg castral, à l'angle de deux des plus anciennes rues du village (Grand'rue et Chabotin), que se situe une magnifique demeure du XVIème siècle appelée aussi la maison "protestante". Ce bâtiment, qui abrite aujourd'hui un restaurant et qui est fort bien préservé, possède des éléments architecturaux singuliers et de belle facture. Ces derniers apportent un supplément d'informations quant à l'identité de son propriétaire sous la Renaissance. Il est évident que notre homme était un bourgeois plutôt aisé qui faisait montre de sa richesse par quelques ornementations sur sa maison, à savoir un linteau de porte superbement sculpté ou encore une échauguette dont il ne subsiste aujourd'hui que le cul-de-lampe décoré à sa base d'une cariatide portant une banderolle où est inscrite la date 1566 et la dédicace suivante: "Lhome plus accablé de péché que de ce fais ne suis empêché"(L'homme de ses péchés est plus accablé / Que moi de ma tour je suis chargé).
          L'histoire locale rapporte que la demeure était habité par un huguenot ce qui expliquerait que l'inscription sur la banderolle mais aussi sur le linteau (référence à Dieu) soit en français et non en latin ce qui était la règle chez les catholiques (surtout dans l'épigraphie) au contraire des protestants qui prônaient la proximité avec le divin. Quoi qu'il en soit, nous savons, notamment grâce à l'onomastique (registres, actes juridiques), qu'il existait un foyer huguenot asser important sur Billy surtout à la veille des guerres de religion. D'ailleurs, la région de Genève apparaît comme l'un des principaux lieux d'origine de ces familles d'immigrés.

Commenter cet article

Le chercheur de vos traces 15/02/2010 07:12


Je me souviens de ce petit bourg aux maisons historique et au château si puissant. Quelle découverte et quel choc devant tant de détails architecturaux.